Yasmine Bouagga

YAsmine Bouagga Yasmine Bouagga, sociologue, est post-doctorante à l’Inserm. Elle a mené des recherches sur l’univers carcéral, d’abord aux Etats-Unis dans l’Etat du Washington (en particulier sur les unités de haute sécurité dites « Supermax ») ; puis en France, dans le cadre de sa thèse sous la direction de Didier Fassin (« Humaniser la peine ? Ethnographie du traitement pénal en maison d’arrêt », EHESS, Iris, 2013 ; ouvrage à paraître en 2015). Elle a été membre du programme collectif de recherche « Morals » (2009-2013, ERC, dir. Didier Fassin) sur la prise en charge de publics précaires dans diverses institutions, programme qui a donné lieu à la publication d’un ouvrage collectif, Juger, réprimer, accompagner (Seuil, 2013). Elle a co-fondé le réseau de recherche « Traitements et Contraintes » (http://www.traitements-contraintes.org/). Ses intérêts de recherche portent sur la sociologie du droit, les politiques pénales et sécuritaires, et l’anthropologie des institutions. Elle enseigne actuellement la sociologie et la science politique à l’Université Paris-Dauphine.

yasmine.bouagga(at)gmail(point)com