Vololona Rabeharisoa

Vololona Rabeharisoa Vololona Rabeharisoa est professeure (HDR) de sociologie à MINES ParisTech et chercheure au Centre de sociologie de l’innovation. Ses domaines de compétences incluent les « science and technology studies », la sociologie de l’expertise, la sociologie de la biomédecine et l’étude des formes actuelles de la démocratie technique. Elle s’est intéressée à l’émergence de nouveaux savoirs, de nouvelles pratiques et de nouvelles identités professionnelles liée à l’irruption de la génétique dans le champ de la psychiatrie. Elle travaille également depuis de nombreuses années sur le rôle des associations de malades dans la production de connaissances et la gouvernance des questions de santé, notamment dans le champ des maladies rares d’origine génétique. Elle était coordinatrice principale, avec Madeleine Akrich, du projet européen EPOKS (European Patients’ Organizations in Knowledge Society – 2009-2012) financé par le FP7, et membre du comité de pilotage du réseau européen COST Bio-Objects (2010-2014). Elle a publié de nombreux articles dans des revues nationales et internationales à comité de lecture, et est rédactrice en chef de la revue Sciences Sociales et Santé. Elle est membre de comités scientifiques de plusieurs institutions. Elle est co-directrice de l’école doctorale « Economie, Organisation, Société » qui associe l’Université Paris X-Nanterre et MINES ParisTech. Parmi les thèses sous sa direction, elle dirige actuellement une thèse sur les transformations et les effets des connaissances et des outils de la génétique dans la recherche et les controverses scientifiques sur les origines des esclaves durant la traite transatlantique, en cotutelle avec l’Université de Roskilde au Danemark. Elle est responsable scientifique du partenaire n°2 du projet FiTeGe.

 

vololona.rabeharisoa(at)mines-paristech(point)fr